Observatoire des inégalités
Commandez le « Rapport sur les riches en France »                               X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Français et étrangers

Les ménages immigrés sont moins bien logés

Données 7 mai 2020

Les immigrés vivent plus souvent dans des habitations privées du confort de base, que les personnes nées en France. En outre, ils habitent quatre fois plus souvent dans des logements trop petits.

Français et étrangers Logement

Les immigrés [1] connaissent de moins bonnes conditions de logement que l’ensemble de la population. La proportion de ménages immigrés qui vivent dans un logement dénué du confort de base [2] est faible (1,7 %), mais plus de deux fois plus élevée que celle des ménages non immigrés (0,7 %), selon les données de l’enquête logement 2013 de l’Insee [3]. En revanche, plus souvent locataires d’un logement social, les personnes nées à l’étranger sont 5,8 % à être privées de chauffage central, une proportion plus faible que le reste de la population (7,3 % pour les non-immigrés). Plus généralement, 26 % des logements des ménages immigrés comportent au moins un défaut grave (pas d’eau courante, pas de coin cuisine, installation électrique dangereuse, etc.) selon les normes de confort de l’Insee. En comparaison, les non-immigrés sont 22 % dans ce cas.

Les ménages immigrés sont en moyenne plus nombreux dans leur logement : 2,9 personnes contre 2,3 pour les ménages non immigrés. Mais ils disposent d’habitations significativement plus petites. 55 % d’entre eux vivent dans un logement de moins de 75 m2, contre 35 % des non-immigrés. Plus d’un quart des ménages immigrés vivent dans un logement surpeuplé, c’est-à-dire trop exigu en nombre de pièces ou en surface. Cette proportion est 3,7 fois plus élevée que parmi les ménages non immigrés. Le surpeuplement accentué – il manque deux pièces ou plus par rapport à la norme fixée par l’Insee – concerne 4,5 % des ménages immigrés alors qu’il est très rare (0,3 %) pour les ménages non immigrés.

Si les immigrés disposent de logements plus petits et moins confortables que les autres, c’est d’abord du fait de leur situation sociale : ils occupent plus souvent des emplois précaires et moins bien rémunérés. C’est aussi, il ne faut pas l’oublier, parce que certains bailleurs font de la discrimination en les refusant comme locataires.

Confort du logement selon l'origine
Unité : %
Ménage immigré
Ménage non immigré
Sans confort sanitaire de base*1,70,7
Sans chauffage central5,87,3
Avec confort sanitaire de base et chauffage central92,592,0
Ensemble100100
Aucun défaut**74,078,0
Un seul défaut21,019,0
Deux défauts ou plus5,03,0
Ensemble100100
*Absence d'un des éléments suivants : eau courante, WC intérieurs, installations sanitaires.**Défaut grave de confort, parmi douze critères repérés par l’Insee. Par ex. : pas d’eau courante, pas de coin cuisine, installation électrique dangereuse, etc.
Source : Insee – Données 2013 – © Observatoire des inégalités
Surface du logement selon l'origine
Unité : %
Ménages immigrés
Ménages non immigrés
Moins de 50 m22313
De 50 à 74 m23222
De 75 à 99 m22526
100 m2 ou plus2139
Ensemble100100

Source : Insee – Données 2013 – © Observatoire des inégalités
Peuplement du logement selon l'origine
Unité : %
Ménages immigrés
Ménages mixtes
Ménages non immigrés
Ensemble
Sous-peuplement46,162,471,367,9
Peuplement normal27,824,221,822,6
Surpeuplement26,113,37,09,5
dont surpeuplement modéré*21,512,46,78,7
dont surpeuplement accentué**4,51,00,30,8
Ensemble100100100100
* Il manque une pièce par rapport à la norme fixée par l’Insee. ** Il manque deux pièces ou plus par rapport à la norme.
Source : Insee – Données 2013 – © Observatoire des inégalités

Photo / © brunoh - Fotolia.com


[1Personnes vivant en France, nées étrangères hors de France, qui peuvent être de nationalité française.

[2Dans lequel il manque l’un des éléments suivants : eau courante, WC intérieurs, installations sanitaires.

[3Ces enquêtes sont réalisées tous les sept ans, c’est la plus récente disponible.


Date de première rédaction le 29 janvier 2008.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Français et étrangers


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Analyses 09/07/2020
Les actes à caractère raciste et xénophobe n’augmentent pas en France
Données 07/05/2020
Les ménages immigrés sont moins bien logés
Données 19/08/2019
Cinq millions d’emplois demeurent fermés aux étrangers non européens
Données 11/07/2019
Chômage des immigrés : le poids des inégalités sociales et des discriminations
Données 19/07/2018
Les immigrés frappés par la pauvreté et les bas revenus
Analyses 21/06/2018
Les étrangers discriminés ?
Analyses 15/05/2018
La justice française n’est pas juste
Points de vue 06/03/2018
L’égalité n’a pas à être « performante »
Propositions 16/06/2017
Luttons contre la précarité du droit de séjour
Données 14/03/2017
Les discriminations à l’embauche persistent en France